Rubriques

Université du Havre logo

Créée en 1984, l’université du Havre accueille aujourd’hui plus de 7 300 étudiants. Elle est composée de trois unités de formation et de recherche – Sciences et Techniques, Affaires Internationales, Lettres et Sciences Humaines –, d’un Institut Universitaire de Technologie et d’une école d’ingénieurs, l’Institut Supérieur d’Études Logistiques.

Une offre de formation équilibrée

L’offre de formation s’articule autour de quatre domaines : droit-économie-gestion ; sciences, technologies, santé ; sciences humaines et sociales ; arts, lettres, langues. Conçue pour préparer au mieux l’insertion des étudiants et favoriser leur mobilité, elle est construite sur trois grandes orientations stratégiques : professionnalisation, ouverture internationale et pluridisciplinarité.

Une compétence scientifique reconnue

Le potentiel scientifique de l’université repose sur 11 laboratoires de recherche, dont deux sont associés au CNRS, et s’articule autour de 4 pôles de recherche : sciences humaines et sociales ; chimie – biologie ; mathématiques – informatique ; sciences pour l’ingénieur. Des travaux de recherche sont également menés autour d’axes interdisciplinaires. Ces activités de recherche enrichissent les enseignements par la production de nouveaux savoirs.

S’engager pour la réussite des étudiants

L’université du Havre se mobilise fortement pour assurer l’accueil de tous les bacheliers et favoriser la réussite et l’insertion professionnelle de ses étudiants. Elle développe une politique active d’accompagnement de l’étudiant par la mise en œuvre d’actions exemplaires de soutien pédagogique, de méthodologie du travail universitaire et de construction du projet personnel et professionnel de l’étudiant.

RSU, Economie Positive, LH Forum…

Consciente de sa responsabilité sociétale, l’université du Havre se veut acteur d’un développement socio-économique soutenable sur le long terme. Ses missions premières de recherche et de formation sont au cœur des problématiques et des enjeux liés à l’économie positive. Le partenariat avec le LH Forum renforce la contribution de l’université à la réflexion et à la mobilisation, notamment des étudiants et des enseignants-chercheurs, pour une économie positive.